Rencontres chorales du 14 au 19 mai 2013

le 25 mai 2013 par Sylvie

Dans le cadre du troisième festival « Montagne, Ouvre-toi ! » (http://montagne.ouvre.toi.free.fr/) les deuxièmes rencontres de chœurs de contrées de volcans, de sources et de montagnes se sont déroulées du 16 au 19 mai sur le Mézenc.

 La chorale « Voy-ci Voix-là », du Mazet Saint-Voy, sous le pic du Lisieux en Haute-Loire, et la chorale de l’Orion, de Vaudevant, en Ardèche Verte, ont ouvert ces rencontres à l’église de Chaudeyrolles. Deux ensembles d’amateurs, le premier qui a dix ans, le second qui se produisait en public pour la première fois. Les choristes de Vaudevant, membres d’une association qui propose des séjours, des stages et des randonnées (http://orion07.free.fr/), sont revenus à Chaudeyrolles la semaine suivante pour établir des contacts avec des hébergeurs du Mézenc en vue de définir des parcours de randonnées à cheval. Ce fut l’occasion de faire connaître la nouvelle association « Cavalier des Hautes Terres » de Fay-sur-Lignon (http://www.cavaliers-des-hautes-terres.com/).

 Le chœur d’hommes amateur « Canto Verdoun » nous est venu du village de Colmars-les-Alpes, dans le Parc National du Mercantour (http://www.cantoverdoun.com/). Seuls en concert à l’église de Chanéac pour offrir un florilège de chants de montagnes d’Occitanie et d’Italie, ils furent associés à l’ensemble polyphonique russe professionnel « Kouban, les Grandes Voix Cosaques » (http://www.kouban.fr/index.php?lang=french) le samedi à l’église de Borée et le dimanche en l’abbatiale du Monastier-sur-Gazeille.

 Très chaleureusement salués par le public, ces deux ensembles nous sont venus d’autres massifs, le Mercantour et le Kouban. Le fleuve Kouban prend sa source sur la plus haute montagne d’Europe, le mont Elbrouz. Ce volcan explosif en sommeil, d’âge et de dynamisme comparables à ceux du Mézenc, a vu naître de nombreuses légendes, comme celle du Titan Prométhée. Les contes et légendes du Velay et du Vivarais sont, eux, l’objet du remarquable musée des croyances populaires (http://www.musee-des-croyances-populaires.org/) installé au château du Monastier-sur-Gazeille que les choristes de Canto Verdoun ont pu visiter, l’un d’entre eux remarquant que certaines de ces légendes sont fort semblables à ce que la tradition orale perpétue dans le Mercantour.

 Ces rencontres ont permis à l’association « Choeurs de Volcans, de Sources et de Montagnes » de susciter la curiosité du public comme des choristes en associant l’intérêt pour ces récits illustrés au musée du Monastier à l’alignement énigmatique qui articule sur 80 km quatre volcans explosifs du Velay oriental et du Vivarais à quatre lieux de culte dédiés à Saint-Andéol. Cette étrange particularité, qui semble avoir échappé jusqu’ici à l’observation, sera l’objet d’une recherche pluridisciplinaire conduite avec le musée des croyances populaires, le Centre Haroun Tazieff pour les sciences de la Terre et toutes les associations ou individus qui souhaiteront participer à une activité culturelle et scientifique inédite en Vivarais.

 Les troisièmes rencontres de chœurs de volcans, de sources et de montagnes, en 2014, participeront à la mise en lumière de cet étonnant aspect du patrimoine local, qui semble bien articuler la structure volcano-tectonique aux plus profondes productions culturelles du pays.

Les choristes de Canto Verdoun, en visite à la ferme du Bourlatier, furent étonnés de la qualité de l’acoustique de ce haut-lieu des traditions du Plateau. Nos rencontres de 2014 exploiteront sans doute cette découverte commune.

 En dépit d’un hiver accrocheur en diable comme d’une organisation et d’une communication marquées par un amateurisme poussé, ces rencontres ont donc ouvert des perspectives concrètes, y compris par les échanges noués entre agriculteurs du Mézenc et du Mercantour.

 Le festival « Montagne, Ouvre-toi ! » qui se tendra à Borée les 29 et 30 juin exposera ces perspectives et prolongera nos rencontres de chœurs par un concert commun de « Voy-ci Voix-là » et de la chorale des Sources, de Coucouron.

L’une des pièces interprétées par l’ensemble « Kouban, les grandes voix cosaques », dans l’abbatiale Saint-Chaffre du Monastier-sur-Gazeille, le dimanche 19 mai 2013, pour le concert de clôture des deuxièmes «rencontres des Choeurs des pays de volcans, de sources & de montagnes», introduisant le festival «Montagne, ouvre-toi!» de Borée (29 et 30 juin)

Image de prévisualisation YouTube