Présentation du projet Volcans et Paysages européens sur le site du Café Pédagogique

le 9 juin 2012 par Sylvie

Volcans et paysages européens

Par Nathalie Doudet

Ce désir naît, comme c’est souvent le cas, d’un désir personnel et d’une rencontre. Le désir de Christine Hainaut, professeur des écoles à Privas –École de Lancelot-, de monter un projet d’envergure européenne, elle songe aux visioconférences au etwinning, aux projets Comenius. Sa rencontre, un peu par hasard, au cours d’une randonnée sur les plateaux ardéchois avec Frédéric Lavachery, fils d’Haroun Tazieff sera décisive et lui permettra de franchir le pas. La rencontre est enthousiaste, passionnée, ils « refont le monde pendant 3 heures ».

Monsieur Lavachery devient un acteur essentiel qui permet de mettre en lien différentes écoles et de créer un réseau. Tout naturellement, le lien avec l’Italie se tisse, plus précisément avec la Sicile et les villes de Nicolosi (Istituto comprensivo, http://www.scuoladusmetnicolosi[…]) et Rossolino (istituto superiore Archimede, http://primoistitutoarchimede.it/[…]). Une école de Belgique et une autre d’Allemagne sont également associées au projet.

Le projet a démarré en septembre 2011 et une première rencontre des enseignants s’est dessinée à Nicolosi en février 2012(récit : http://www.ac-grenoble.fr/ecole/lanc[…] et http://tazieff.fr/bilan-du-sejour-a-nicolosi/). L’accueil a été chaleureux et, bien que la langue choisie pour le projet soit le français, des élèves italiens qui n’apprennent pas tous le français ont pris part aux échanges. À ce jour, deux échanges épistolaires, traditionnels, par la poste, ont été effectués -présentation des élèves, de la région-, l’idée est de présenter les volcans et paysages européens afin que les élèves prennent conscience de leur patrimoine commun en découvrant la réalité structurale de l’arc péri-alpin. Il s’agit de mobiliser la fascination naturelle qu’exercent fontaines et torrents de lave pour pousser la porte de la géologie et s’initier à la lecture de paysage de territoires de proximité fortement marqués par le volcanisme. Le paysage devient un terrain privilégié pour l’éducation à l’observation, à l’interrogation, à la recherche de réponses et de savoirs, à la méthode scientifique, à la découverte des relations profondes, naturelles et humaines, que tissent ses éléments constitutifs.  Cette approche se veut européenne, transversale, interdisciplinaire. Le projet ambitionne d’explorer les possibilités de liens pédagogiques entre les classes d’âge (de 9 à 18 ans).

Une première visioconférence sera organisée en juin : l’école dispose d’un TBI et l’Istituto comprensivo de Nicolosi est également doté de technologies de pointe.

Le rôle de l’élève est également au cœur du projet qui veut faire des élèves « les éducateurs de leurs pairs ». Des liens ont été établis avec le Collège de Privas, afin que le projet puisse être vécu par les élèves de l’école (CM) qui intègreront le collège l’année prochaine. Les échanges collège/école sont ainsi assurés par, outre la présentation et le vécu du projet, du prêt de matériel et des visites du Musée de la Terre en cours de création au sein de l’école.

Chaque établissement prend en charge une partie du projet : réalisation d’une mallette pédagogique avec des expériences et organisation de randonnées géologiques contées (Privas), maquettes volcaniques (Allemagne), exposition sur l’histoire de la volcanologie contemporaine (Belgique) musée du volcanisme et dossier de presse du projet (Italie).

L’école de Lancelot participera à la fête de la science en octobre 2012 (http://www.fetedelascience.fr/) et le point d’orgue du projet est prévu en mai 2014, date à laquelle on commémorera les cent ans de la naissance d’Haroun Tazieff avec la réunion de tous les partenaires européens qui présenteront à cette occasion leur mallette pédagogique mobile à Privas.

Le volet linguistique n’est pas au cœur du projet mais, côté italien, media et liceo voient les élèves francophones impliqués.

Côté français, le collège Bernard de Ventadour Privas dispose d’un enseignement en LV2 italien : ce projet devrait très certainement interpeller les collègues italianistes et créer un vivier de nouvelles recrues pour l’italien.

http://www.cafepedagogique.net