Article de Catherine Lieutenant sur la biographie « Un volcan nommé Haroun Tazieff » écrit par Frédéric Lavachery

le 17 avril 2014 par Sylvie

C’est un article très détaillé et fouillé que livre Catherine Lieutenant sur le site ci-dessous, évoquant de nombreux aspects de la vie de Tazieff, de Zénitta à la famille Lavachery. Vous y verrez aussi des tableaux de Zénitta, une présentation de Frédéric Lavachery mais aussi de Thomas Lavachery, sans oublier l’affaire de la soufrière et une vidéo de l’INA sur la position de Tazieff sur le réchaufement climatique.

http://lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.skynetblogs.be/archive/2014/04/16/un-volcan-nomme-tazieff-8163861.html

Intervention de Frédéric Lavachery au collège du Pays de Gavot, Saint Paul en Chablais dans l’académie de Grenoble, article de M. Thouvenin

le 14 avril 2014 par Sylvie

Les lundi 07 et mardi 08 avril, le collège du Pays de Gavot a hébergé une fabuleuse exposition consacrée à la vie et l’œuvre du célèbre volcanologue Haroun Tazieff.

Au milieu des nombreuses photos, on pouvait observer la combinaison anti feu que Tazieff a porté sur tous les points chauds du globe et qui garde encore les traces des émanations de chaleur et de gaz.
On y trouvait aussi le premier chromatographe fabriqué de façon très artisanale dans … une cocotte minute SEB et qui est le fruit des ingénieurs qui accompagnaient Tazieff lors de ses expéditions.
Des pierres volcaniques de toutes les sortes rappelaient à quel point les entrailles de la Terre sont riches en matériaux et minerais.

Tout ce matériel a été mis à disposition par le fils naturel d’Haroun Tazieff, Frédéric Lavachery qui oeuvre aujourd’hui pour transmettre l’héritage culturel et scientifique du volcanologue.

Cette formidable exposition de pièces rares, voire uniques, a servi de support à un programme de travail pour les classes de 4e du collège mais aussi les classes de CM2 des écoles de Bernex, Champanges et Saint Paul.

Lundi, toute la journée a été consacrée à l’échange entre la classe de 4e4 et les écoliers du secteur.
Les collégiens avaient préparé depuis quelques semaines des ateliers dédiés à la vulcanologie et aux sciences de la Terre. Ils ont présenté leurs travaux aux jeunes écoliers venus en voisins et en partenaires dans le cadre de la liaison école-collège.
Les écoliers de Bernex avaient également préparé des travaux et se sont livrés en direct et sous les yeux respectueux et attendris de M. Lavachery, à toutes sortes d’expériences.

Lundi soir, M. Lavachery a donné une conférence publique devant une soixantaine de personnes qui l’ont écouté avec attention, émotion et surtout grand plaisir.
L’engouement du public à la fin de la conférence pour acheter les livres et échanger plus intimement avec l’orateur démontre une fois encore toute l’importance qu’à eu Haroun Tazieff dans la connaissance des volcans du monde entier et la popularité qui est encore la sienne aujourd’hui.
Il a écrit un ouvrage sur Tazieff que l’on peut qualifier de biographie et qui reprend la vie de l’homme contextualisé dans un vingtième siècle fait de crise, de guerre et de révolution.

Mardi, la journée a été consacrée aux travaux des élèves des autres classes de 4es sous la direction de Mme Chaize.

Toute cette action a justement pu être organisée et déployée grâce à l’initiative de Corinne Chaize, professeure agrégée de Sciences de la Vie et de la Terre au collège et le dynamisme et la motivation de Frédéric Lavachery.
Que tous les 2 soient sincèrement remerciés pour cette formidable action et toute l’énergie déployée qui a garanti son succès.

Un mot également pour dire que cette opération a pu être possible grâce au soutien de la Société des Eaux d’Evian et de son représentant au sein du conseil d’administration du collège, M. Jean Sébastien Cadix.

A n’en pas douter, de jeunes scientifiques en herbe ont trouvé leur vocation et ont compris, en pratiquant, comment et pourquoi la science est essentielle aux progrès de l’Humanité et à la compréhension de l’environnement et des phénomènes qui l’entourent.

dc85e73a3e451d8a8c9868fed1ba208269a504ba522a41f7d8093bc859851d99792d4433710f811744fd539eaeb441f31fd678a8f66ea1e453f69ba57a6bc29ea66d06e33302e32b49a99aee77099b07ac93c5e886e517a0302f86c977bc6a14_0e328c5b321a6346243aae1332838b383b36942962cb3461573f3b8b22e928c06b313f2d482c19968343a0a3685e6b555

Pourquoi certains volcans sont-ils si loin des rifts ? article de Laurent Sacco sur Futura Science le 26 mars 2014

le 13 avril 2014 par Sylvie

Logiquement, des volcans se forment dans les vallées des rifts, au-dessus de la zone de fusion partielle du manteau. Mais pas seulement : certains en sont très éloignés. Cette énigme s’expliquerait par les changements de répartition des contraintes tectoniques dans la croûte en extension, d’après les modélisations numériques réalisées par une équipe internationale.

ardoukôba

L’Ardoukôba, baptisé par Haroun Tazieff du nom du secteur où il est apparu, est un volcan de type fissural à éruption basaltique. Situé sur le rift d’Asal, entre le lac Asal et le Ghoubbet-el-Kharâb, à l’ouest de Djibouti, il a fait une unique éruption du 7 au 14 novembre 1978, libérant plus de 43 mégatonnes de basaltes à phénocristaux et 6 milliards de mètres cubes de gaz constitués de 80 % d’eau. © Rolfcosar, Wikipsédia, GNU 1.2

L’article que vient de publier un groupe de géophysiciens dans Nature Geoscience aurait sans doute retenu l’attention d’Haroun Tazieff s’il était encore parmi nous. On fête cette année le centenaire de sa naissance, et une biographie, Un volcan nommé Tazieff, rédigée par Frédéric Lavachery, son fils qui est également président du centre Haroun Tazieff, va sortir en avril 2014. Peu de personnes savent sans doute que c’est sur la demande d’Haroun Tazieff que la Calypso a effectué les travaux d’échosondage ayant conduit en 1952 à la découverte de la faille axiale du fossé d’effondrement de la mer Rouge. Le volcanologue avait été invité à l’époque par le commandant Cousteau lors d’une expédition de son navire océanographique.

Fervent adepte de la théorie de la dérive des continents d’Alfred Wegener et convaincu que le volcanisme n’était pas un épiphénomène de l’activité géologique de la planète, Haroun Tazieff soupçonnait une prolongation du rift est-africain dans la mer Rouge. Les missions d’explorations et les campagnes d’étude en Afar de la fin des années 1960 au début des années 1970 qu’il réalisera avec ses collègues Giorgio Marinelli, Franco Barberi et Jacques Varet lui ont donné l’occasion de vérifier qu’il avait vu juste. Ces missions d’exploration du fossé d’effondrement où se situent les volcans de la chaîne de l’Erta Ale ont contribué à la validation de la théorie de la tectonique des plaques, démontrant que la mer Rouge et la dépression de l’Afar, en Éthiopie, sont un océan en formation.

schéma article Laurent Sacco


Des sills (ou couches filons) horizontaux contenant du magma se forment au-dessus de la discontinuité de Mohorovičić (ou Moho), marque la limite entre la croûte terrestre (crust) et le manteau supérieur (mantle), sous le fossé d’effondrement d’un rift provoqué par des plaques en extension. Les contraintes tectoniques guident alors parfois la progression du magma vers la surface, en direction de l’extérieur de la vallée du rift, ce qui explique la formation de volcan hors du rift (Off rift) ou sur son épaulement (shoulder). © R. Milkereit, GFZ

Transports de magma presque horizontaux

Depuis la fin des années 1960, la théorie de la tectonique des plaques et la modélisation du volcanisme qui lui est associé ont progressé. Mais les chercheurs en géosciences ont encore du travail sur la planche. Par exemple, un fait curieux les troublait. Du liquide magmatique issu de la fusion partielle du manteau supérieur s’accumule à la frontière entre le manteau et la croûte juste sous le bassin d’effondrement des rifts. Mais curieusement, le magma ne fait pas éruption à la surface uniquement dans cette zone. Des volcans issus du magmatisme sous le rift se forment parfois à des dizaines, voire des centaines de kilomètres de distance.

Des membres du German Research Centre for Geosciences (GFZ) et des universités de Southampton et de Rome III ont cherché à résoudre cette énigme. Ils sont partis d’un modèle numérique pouvant décrire le transport du magma dans des roches soumises à des contraintes, comme celles qui étirent et amincissent la croûte terrestre et forment des rifts. Cela leur a permis de découvrir que la topographie des vallées d’effondrement des rifts a une influence sur les contraintes tectoniques et la façon dont elles guident la propagation des dykes volcaniques, les filons de magma qui s’infiltrent via des fractures dans la croûte.

En gros, lorsque le fossé d’effondrement est peu profond et large, le magma fait éruption verticalement à sa source, comme on s’y attendait. Mais quand le fossé est profond et étroit, les contraintes inclinent les dykes, de sorte qu’ils sont parfois presque horizontaux au début de leur formation. Puis le magma remonte diagonalement et donne des volcans sur les bords du rift, et parfois bien plus excentrés de part et d’autre de la vallée centrale. Dans certains cas, le magma s’arrête en formant des empilements de roches refroidies sans faire éruption à la surface. Selon les chercheurs, cela expliquerait peut-être l’absence de volcanisme de surface durant des millions d’années observée dans les rifts en Europe.

 http://www.futura-sciences.com/magazines/terre/infos/actu/d/volcan-certains-volcans-sont-ils-si-loin-rifts-52963/

 

Sortie le 2 avril de la biographie Un volcan nommé Haroun Tazieff écrite par son fils, Frédéric Lavachery

le 27 mars 2014 par Sylvie

Voici le communiqué de presse réalisé par les éditions Archipel :

communiqué de presse parution de la biographie

Et voici la 4ème de couverture : un volcan nommé Haroun Tazieff de Frédéric Lavachery

couverture

 

 

 

Centenaire de la naissance d’Haroun Tazieff à Bapaume dans le Pas-de-Calais

le 9 février 2014 par Sylvie

 Les commémorations du centenaire de la naissance de Tazieff ont débuté à Bapaume, dans le Pas-de-Calais. Un partenariat collège public et municipalité s’est mis en place. ce qui a  permis de faire venir  du 27 janvier au 6 février 2014 à l’Espace Culturel Isabelle de Hainaut une exposition sur les volcans de l’association LAVE (L’Association Volcanologique Européenne).

Ainsi 800 élèves des lycées, collèges et écoles environnantes ou jeunes publics handicapés ont  vu cette très belle exposition. Ils ont pu découvrir différents volcans dans le monde, admirer une maquette qui reproduit différents volcans ou  admirer les roches volcaniques.

img_5605img_5606img_5609img_5610img_5611img_5615img_5618img_5619img_5620img_5621

Le samedi 1er février, une soirée publique était organisée : d’abord un temps d’échange autour de l’exposition en présence de Frédéric Lavachery, fils d’Haroun Tazieff et président du Centre Haroun Tazieff. Des enseignants du bassin de l’Arrageois et de Bapaume ont pu faire connaissance, des membres de LAVE se sont retrouvés et ont fait connaissance avec Frédéric Lavachery, et les Bapalmois ont pris plaisir à découvrir l’exposition bien mise en valeur et riche. Les roches volcaniques ont aussi beaucoup attiré leur attention.

Puis Frédéric a montré un épisode de la série « le feu de la terre » sur Java. Le public a été très intéressé aussi bien par le film que par la conférence dans laquelle Frédéric Lavachery a évoqué son père.

Puis après quelques questions posées par le public, les échanges se sont poursuivis autour du verre de l’amitié. Les 70 personnes présentes ont fort apprécié la soirée.

img_5622img_5623img_5624img_5625img_5626img_5627imgp2538

Et enfin, les 4èmes du collège Carlin Legrand de Bapaume ont rencontré lundi 3 et mardi 4 février 2014 Frédéric Lavachery lors d’un atelier de 2 heures avec conférence d’une heure sur les volcans et la vie d’Haroun Tazieff puis film de la série « le feu de la terre ».

img_5628img_5629img_5630img_5631

Et à 13h15, mardi 4 février, les élèves qui avaient réalisé l’an dernier une maquette de volcan (la Montagne Pelée, le piton de la Fournaise…) ont montré à Frédéric leur réalisation et ont fait exploser leur volcan. Quant aux élèves de l’accompagnement éducatif de cette année, ils ont montré le début de leur maquette (l’Etna, le Vésuve….) Frédéric leur a proposé de leur envoyer des anecdotes ou informations sur le volcan qu’ils ont choisi.

Lorsque leur travail sera fini, des photos de leur maquette seront faites et remises sur ce site.

img_5633img_5636img_5639img_5643img_5647img_5650img_5653img_5656