L’école Lancelot de Privas au Parlement Européen pour la remise du prix Hippocrène, du 23 au 25 mai 2012

le 27 mai 2012 par Sylvie

Le projet « volcans et paysages européens » mené par l’Ecole Lancelot de Privas et le Centre Haroun Tazieff a été récompensé par le prix Hippocrène au Parlement Européen à Strasbourg, ce jeudi 24 mai 2012.

Christine Hainaut (directrice de l’école Lancelot) et Frédéric Lavachery (président du Centre Haroun Tazieff) étaient à Strasbourg, du 23 au 25 mai, avec les enfants de l’école, pour y recevoir le Prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe.

On les voit sur la photo en compagnie de Catherine Lalumière, ancienne ministre, Présidente de la Maison de l’Europe.

La Fondation Hippocrène, d’utilité publique, a pour mission principale de contribuer à renforcer la cohésion entre jeunes européens.[…] Elle s’est donnée pour mission de soutenir des projets concrets et novateurs qui touchent l’Europe et la jeunesse et d’autre part de favoriser les rencontres et les mises en réseau.

Dans la catégorie « école élémentaire », le prix Hippocrène de l’éducation à l’Europe 2012 (d’un montant de 5000 euros) a donc été attribué à l’Ecole primaire Lancelot pour son projet « Volcans et paysages européens » dont l’objectif est de faire prendre conscience aux jeunes élèves que leurs territoires font partie de l’identité européenne.
Cette réalisation, conduite avec le CHT, sera également présentée au Forum des Enseignants Innovants et de l’Innovation Educative, organisé à Orléans le 2 juin prochain.

La coopération de l’école Lancelot avec le CHT ne devrait pas s’arrêter là, mais s’étendre bientôt au collège Bernard de Ventadour et à un lycée professionnel. Il leur sera proposé de réaliser une petite production artisanale qui permette d’articuler le travail scolaire et l’action de terrain pour le développement culturel de la montagne ardéchoise et du massif du Mézenc.
Le mariage de l’enseignement scolaire et de l’éducation populaire est au coeur du partenariat du CHT et de l’école de Lancelot. Il conduira régulièrement les jeunes de Privas à Borée, Chaudeyrolles et Saint-Clément, à Saint-Front, aux Estables, à Moudeyres ou à Boussoulet.

Article repris du site Mezenc.fr

«