Frères d’armes sur Haroun Tazieff, épisode 43 du 03/04/2015, France 3

le 16 mai 2016 par Sylvie

Haroun Tazieff est surtout connu dans le monde entier, en tant que volcanologue, mais, pendant la Seconde Guerre mondiale, il fut aussi un combattant et un résistant.

  • Rachid Bouchareb / Réalisateur
  • Rachid Bouchareb / Auteur
  • Pascal Blanchard / Auteur

http://www.france3.fr/emission/freres-darmes/diffusion-du-03-04-2015-22h40

La première du film les rendez-vous du diable janvier 1959, archive INA

le 16 mai 2016 par Sylvie

Lors de la première diffusion du film « Les rendez-vous du diable », à Paris, en janvier 1959, Haroun TAZIEFF, réalisateur du film, salut les nombreuses personnalités présentes. Extrait du film sur le site de l’INA.

http://www.ina.fr/video/AFE85008169/premiere-du-film-les-rendez-vous-du-diable-avec

Emission « Duels » sur France 5 consacrée à Allègre/Tazieff jeudi 23 avril 2015 à 21h40

le 15 avril 2015 par Sylvie

France 5 propose une émission mensuelle consacrée à un duel de personnalités. L’épisode de jeudi 23 avril 2014 à 21h40 est consacré à Allègre/ Tazieff notamment lors de la crise de la Soufrière. Il a été réalisé par Eric Beauducel. Des anciens compagnons de Tazieff ont été interviewés dont Jacques Varet.

Voici le synopsis :

Tazieff / Allègre : la guerre des volcans (Duels France 5)

Bandeau_soufrière 2

« La volcanologie est une science comme la médecine : il faut du doigté, du sang froid, de l’énergie, de l’habitude et l’expérience du terrain. Les études de laboratoire ne suffisent pas ». Haroun Tazieff, 1976

« Tazieff n’est pas un chercheur, c’est un explorateur. Il en faut mais il n’a pas sa place dans un organisme d’état… il est ingérable ». Claude Allègre, 1977

En 1976, l’antagonisme de deux hommes fait irruption dans les médias. Leurs noms : Haroun Tazieff, volcanologue déjà connu du grand public et Claude Allègre, chercheur et tout nouveau directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris. Le contexte : l’éruption de la Soufrière de Guadeloupe et la décision de faire ou non évacuer les 70 000 personnes potentiellement menacées. Derrière cet affrontement individuel, deux conceptions de la volcanologie et de la gestion du risque naturel se cristallisent. Ce film dresse le portrait de deux hommes que tout opposait, retraçant leur affrontement par médias interposés puis jusque devant les tribunaux.

A travers deux carrières aux antipodes l’une de l’autre, en plongeant dans ce qui a motivé deux vies exceptionnelles, à l’écoute de ceux qui les connaissent bien, ce documentaire reviendra aussi en filigrane sur l’évolution d’un métier pas comme les autres et de son alter égo surmédiatisé, le principe de précaution.

http://www.ekla-prod.com/?p=1101

Journée Tazieff à Boisfort (Belgique) le 9 février 2008

le 9 mars 2015 par Sylvie

Extraits des débats de la 1ère journée Haroun Tazieff qui a eu lieu à Boisfort (Bruxelles, Belgique), au centre culturel La Vénerie, le 09/02/2008, organisée 10 ans après la disparition d’Haroun Tazieff. Ce fut le point de départ de la création du Centre Haroun Tazieff, créé à Arette en juillet 2008 suivie par des manisfestations en juillet-août de la même année dans le Velay.

 

Hommage à Haroun Tazieff, bulletin N°31 CAPSU, sur la prévention des risques naturels

le 9 mai 2013 par Sylvie

Lors de son bulletin N°31, de mai 2003, le Conseil d’Action pour la Prévention des accidents et les Secours d’Urgence rendait hommage à Haroun Tazieff qui en 1981 avait été commissaire aux risques naturels majeurs puis en 1984 secrétaire d’état chargé de la Prévention des risques naturels et technologiques majeurs.

Dans ce numéro, vous trouverez l’éditorial que Haroun Tazieff avait signé en septembre 1983 dans « Science et Vie » ainsi qu’une conférence de presse qu’il avait donnée le 13 février 1986.

Haroun TAZIEFF – Bull 31 CAPSU – 5.