Biographie d’Haroun Tazieff intitulée « un volcan nommé Tazieff », sortie en avril 2014, écrite par son fils, Frédéric Lavachery, président du Centre Haroun tazieff

le 25 mai 2013 par Sylvie

Il ne s’agit pas de refaire une biographie en suivant un chemin chronologique car cela Haroun Tazieff l’a fait lui-même puis Roger Cans (« Tazieff, le joueur de feu », édition Sang de la Terre). Mais, il s’agit de mettre en lumière les rapports de Tazieff avec les institutions de sa profession, de mesurer ses apports  en volcanologie, et de comprendre en quoi sa méthode était innovante.

Ouvrir la biographie en commençant par la crise de la Soufrière s’est rapidement imposé. En effet, nous associons d’emblée le nom de Tazieff à cet épisode d’autant que cet événement l’a profondément marqué. De plus, la crise de la Soufrière permet de resituer d’emblée les enjeux institutionnels, éthiques et scientifiques.

Pour comprendre ces événements, il faut remonter dans le passé du jeune Tazieff, revenir à son enfance, aux racines russes, évoquer la résistance, mais aussi son goût pour le sport. Il faut se replonger dans les années d’apprentissage, retrouver les choix initiaux de Tazieff, ses choix éthiques et d’approche globale des géosciences à propos de l’Afar, de l’Erebus, ses recherches au Congo ou en Indonésie..

Puis sera évoquée la partie de sa vie qui va de la crise de la Soufrière aux années 1980.

La sortie de la  biographie,  « Un volcan nommé Tazieff » édition Archipel, est prévue pour avril 2014, année qui marque le centenaire de la naissance de Tazieff. Elle sera en vente au prix de 22 € mais il est possible de la réserver par souscription au prix de 18 € + 3,50 € pour les frais de port.

souscription-biographie