Article du Midi Libre à propos des Journées Tazieff à Fontès

le 2 avril 2012 par Sylvie

Fontès Les deuxièmes journées Haroun-Tazieff très réussies

Correspondant
30/03/2012, 06 h 00
Les scolaires ont écouté avec intérêt Frédéric Lavachery, le fils d'Haroun Tazieff.
Les scolaires ont écouté avec intérêt Frédéric Lavachery, le fils d’Haroun Tazieff. (© D.R)

Pendant cinq jours, Fontès et ses environs ont vécu à l’heure des volcans avec les deuxièmes journées Haroun-Tazieff. Expositions, conférences, projections cinématographiques, balades et ateliers scientifiques se sont succédé et ont été encadrés par Frédéric Lavachery, le fils du célèbre vulcanologue, et par des géologues.

Durant ces cinq jours qui s’adressaient au grand public et aux scolaires, quelque trois cents élèves ont pu participer aux ateliers animés par Bernard Halleux de l’Association de protection de la nature dans les Hauts-Cantons.

Cent cinquante personnes ont suivi les conférences de Jean-Claude Bousquet et Jean-Marie Dautria, géologues, et de Frédéric Lavachery, du Centre Haroun-Tazieff pour les sciences de la terre (CHTST). Les balades, qui ont été assurées par Claude Lesclingand, de l’Association volcanologique européenne, ont rassemblé 120 personnes, intéressées par la formation de ces volcans vieux de 1,5 million d’années.

Quant à la projection cinématographique Les rendez-vous du diable de 1959, environ 80 mordus de Haroun Tazieff ont pu assister aux explorations les plus engageantes sur les éruptions volcaniques avant 1960. Le grand public s’est aussi délecté de l’exposition sur les expéditions Tazieff.

Que son œuvre profite aux jeunes générations est le principal objectif de son fils, Frédéric Lavachery, qui habite Chaudeyrolles, en plein cœur de l’Auvergne, et son association (CHTST).

Au final, des journées qui ont attiré de nombreux participants très intéressés par les diverses animations. Un succès à mettre au crédit de la communauté de communes du Clermontais et la commune de Fontès, initiateurs de cette manifestation.